Just In
Community
Forum
V
More
for La Mort m'invite à danser

8/8/2015 c1 marianclea
Comme je te l'écrivais ailleurs, il y a une poésie dans ce texte qui me bouleverse au-delà de ce que tu décris de manière si subtile.
Peu importe le nom de la maladie, si elle te touche intimement ou un de tes proches, tu retranscris de manière admirable les sentiments qui animent ton personnage. Face à cet obstacle inéluctable, malgré les blessures infligées, les doutes et les peurs qui te rongent, il y a cet autre. Cette personne qui t'accompagne et qui ne t'abandonne pas. Peut-être qu'il ne comprend pas toutes les subtilités, mais il est là. Là pour toi. Alors je ne peux que te dire ceci : vis ! Bats-toi avec tes armes (tu écris si bien alors n'abandonne jamais et sers-t-en d'exutoire).
Je sais que j'avais dit demain au petit-déj, mais non pas moyen de ne pas te laisser mon ressenti. Désolée si c'est un peu brut de décoffrage !
Merci pour le partage !
7/27/2015 c1 Barjy02
j'ai la chair de poule, j'ai froid et pourtant il fait ses 22 dans ce fichu appart sous les toits...
c'est magnifique, on dirait la valse a mille de temps de Brel...

c'est triste, poignant, touchant parce que ca nous ramène tous vers une réalité proche de la nôtre ou de...la tienne?
ca fait mal mais c'est aussi un joli pied de nez a cette Dame...un bel hymne a la vie aussi
vivre...c'est plus difficile que de mourir...mais ca nous donne tant en retour

et puis on a tous une main tendue pour nous aider a nous relever, a ne pas chuter, a garder espoir pour soi pour l'autre

tres tres beau texte...
merci mille fois du partage
2/25/2015 c1 5Hansa
Vraiment très bon ! Poétique, avec cet état de balancier émotionnel, et la chute, excellente !
Bravo !
10/26/2014 c1 Yumika
heu...
Je t'avoue que je suis soufflée. je...sais pas vraiment quoi dire...
Mais là tu vois une fois le "choc" passé, je commence a avoir les larmes aux yeux. comme s'il fallait un petit temps pour comprendre, pour s'adapter et pour se rendre compte vraiment de tout ça.
c'est tellement bien écrit, qu'on ressent vraiment, qu'on a mal aussi...
Je savais pas tout ça... j'ai une soudaine envie de te serrer fort dans mes maigres comme une maigre réconfort pour pouvoir te donner un maigre réconfort et te protéger de tout...
j'ai envie de dire merci pour avoir partager ça avec moi... mais je sais pas si je peux.
des infinies bisounours ma belle
8/29/2014 c1 Plu
Une petite valse triste contre la maladie mais dans laquelle on sent tout de même le courage d'avancer et de se battre. Un très beau texte !
5/10/2014 c1 Hasegawa-chwan
Pour le coup ma mamoun tu fait très fort.
Je pourrais te dire que j'en suis toute retournée, l'estomac en vrac, les tripes qui font des noeuds et le coeurs qui joue aux montagnes russes. Ah et les larmes aux bords des yeux aussi. Mais se n'est pas le cas. J'ai juste un putain de malaise qui me stagne dans le bide et une furieuse envie de découper la Dame en plein de jolis morceaux pour la foutre à la beine. C'est bien gentil de proposer une danse, mais quitte à valser autant tournoyer vers l'avenir.
Bravo ma mamoun, t'es la meilleur.
Ton ptit bou qui t'aime et qui mériterais bie une ou deux claques
5/4/2014 c1 Merylh
Euh...Hey...
Bon je vais faire court. À la base, je ne voulais absolument pas lire CE texte, parce que le simple mot Mort me rend triste. Et j'ai horreur de l'être. Puis je me suis dit que je devais bien le faire. Que "ca ne se faisait pas de passer trente milions de fois dessus sans la lire".
Et au fur et a mesure de la lecture, ben je me suis rendu compte que j'ai fait une grave erreur en l'occultant.
Malgré que ton texte m'a un chouia rendu mal a l'aise, je tiens a fire que tu as un truc pour faire passer les émotions.

Kiss d'un chtit dragon
4/30/2014 c1 1SomeCoolName
Hello ma merveilleuse Nathdawn,
J'ai eu du mal à lire ton texte : pour les bonnes raisons, ça me frappait en plein coeur et même si je comprends tout à fait ce que tu décris, j'ai pas épaules pour y faire face (ouais, même après l'avoir traversé). Je voyais les mots en gras mais je ne les ai pas lu.
C'est beau ce que tu dis mais ça me fait mal, et je sais que ça te fait mal aussi. Mais faut ça aussi parfois, assumer, La regarder en face et dire "MERDE !". Faut en parler et mettre des mots dessus ; toi tu as le courage de le faire et moi je m'incline. Tu me parles souvent de rythme dans les fics, ici, c'est une valse à deux temps : un pas en avant vers l'espoir, un pas en arrière vers le mot interdit, finit, mais pas sans conséquence.
Tu m'as dis ta bonne découverte à la suite de la publication, moi je vois ça comme un signe. Et je t'embrasse, fort.
4/28/2014 c1 1Lisen-Chan
ma douce, ma jumelle cosmique, pressée j'ai lu au boulot...
et je pleure et tout le monde me demande ce que j'ai. difficile d'expliquer aux autres à quel point en ce moment je haïs ces kilomètres qui nous séparent, comme j'aimerais d'un claquement de doigts être là, juste près de toi.
du plus profond de mon être, tu sais que je t'aime.
4/27/2014 c1 Elowlie
On sent l'infirmière derrière, du début à la fin, on se pose quelques questions aussi mais rien n'empechant la beauté et la magie du texte, rien à voir avec le texte d'ailleurs... et dans ma tete, cette histoire résonne, il y a comme un écho, un écho de ZoSan, alors ça fait du bien et ça réchauffe le coeur... il faut que j'écrive...

Merci pour ce petit morceau de vie qui ranime la flemme vacillante

Kizzouilles 33

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service