J'ai fait ce texte pour un concours, comme je n'ai pas été sélectionnée, je le partage avec vous.

Il fallait écrire ce qu'on voulait transmettre à ses enfants.


Ai-je réussi ma mission ?

Avant qu'on ne me l'annonce, je n'y avais jamais pensé.

J'avais juste réfléchi en vous élevant, vous mes quatre enfants, à ce que je ne voulais absolument pas vous léguer et ce que je voulais vous apprendre.

Je voulais que vous puissiez vous rebeller, vous défendre si on voulait vous arnaquer pour ne pas être un jouet balloté dans la vie.

Je voulais vous apprendre la compassion, sans devenir esclave de la pitié. Il faut garder une part d'égoïsme pour pouvoir grandir en tant qu'individu à part entière.

Je voulais vous enseigner le goût du travail, car avec un peu de courage, on arrive au bout de toutes les difficultés.

Je voulais surtout que vous ne regardiez jamais en arrière en regrettant vos choix. Cela ne sert à rien, le passé est écrit et on ne peut qu'en tirer des leçons pour ne pas reproduire les erreurs qu'on a déjà faites. S'apitoyer sur son sort n'a jamais fait progresser personne.

Je voulais que vous puissiez apprendre le pardon, laisser une seconde chance aux autres sans tomber dans la bêtise humaine, toutefois. Il faut être bon mais pas bête.

Je voulais particulièrement que vous ne butiez pas sur les mêmes pierres que moi, que vous ne subissiez pas mon parcours du combattant pour trouver le bonheur.

Alors qu'on m'annonce que ce dont je souffre est incurable, j'espère avoir rempli ma mission. Vous avoir légué un peu de force de caractère, de la gentillesse et beaucoup d'amour.

Le reste ce n'est que des biens matériels, cela ne rend pas heureux même si cela y contribue.

J'espère y être arrivée. De toute façon, je partirai sans regrets. On ne sait rien changer au passé cela au moins la vie me l'a appris.

Maman