LE GRAND SAUT

Pour Crisalys Nara, une fille super sous tous les points ! Bon anniversaire !

L'homme se tient droit, immobile. Sans un mot, sans un bruit. Sans émotion passant sur son visage, sans pensée superflue dans son esprit. Il n'y a que lui, lui et le vide.

Le vide sous ses pieds, le vide dans sa vie, le vide dans son âme. Combien de fois a t'il rêvé de ce jour ? Combien de fois a-t-il, avec appréhension, imaginé cet instant ? Il ne sait pas, il ne sait plus. De toute manière, quelle importance ? Il est prêt.

Le vide sous ses pieds l'appelle, tout comme les clameurs du dehors.

Toutes les paroles qu'on lui a dites tournent et retournent dans sa tête. Fantômes brumeux, évanescents. Il ne les entend plus, les mots s'effacent. Il revoit les traits de cette femme qu'il a laissé. De ses enfants qu'il a bercé. Il sourit.

Ses yeux se lèvent vers le ciel, se remplissent de la lumière du jour. L'azur est si beau, si pur. Il sait qu'il lui suffit d'un pas pour y plonger. Un petit pas et une inspiration.

Une seule seconde qui pourrait tout changer.

Il sera comme un oiseau, atteignant cette mer bleue et claire.

Il est un faucon, étendant ses ailes, sentant le vent contre sa peau. Il frissonne, de froid, d'appréhension peut être. Il ne sait pas, mais ne peut plus faire marche arrière.

Son sourire s'est crispé, bien malgré-lui. Ses genoux tremblent. Comment la peur peut-elle encore le frapper ?

Tant de questions se posent. Tant de réponses se formulent. Mais lui ne sent plus que l'espace sous se pieds, ne regarde plus vers le passé.

L'air lui vient, Il prend son souffle, sourit une dernière fois devant la fatalité qui s'affiche : Il n'a plus rien à perdre.

Ce saut sera le dernier.

Et, dans une seconde qui semble une année, sa silhouette décolle des hauteurs, son ombre se découpe sur la foule amassée, ses doigts se tendent vers un infini de couleur et sa volonté vers le but désiré.

Il tombe, tombe, son image disparaît.

Et, loin là bas, devant les écrans, devant la mer, tous se mettent à applaudir.

Car ce plongeur olympique en ressort le premier.