Un petit mot de l'auteure : Un petit texte déprimant. Le sujet fait partie des choses que j'aimerais qu'elles restent de la fiction et non une réalité mais bon, la vie est une p...


La lettre

.

Elle sortit de l'hôpital en titubant, comme si elle était saoule. Ce n'était pas très loin de la vérité si l'on pouvait être ivre de chagrin.

Les larmes sur ses joues avaient séché depuis longtemps, son regard était maintenant vide d'eau lacrymale comme d'émotion. Dans sa main, une enveloppe blanche qui, d'après le nom calligraphié dessus, lui était adressée.

Enfin, elle arriva chez elle. Comme un zombie, elle alla dans le salon pour se laisser tomber sur le canapé et fixer le vide jusqu'à ce que le ciel se teinte de rouge. Son regard inexpressif finit par aviser le carré de papier qu'elle tenait toujours. Elle l'ouvrit et en sortit une feuille sur laquelle avait été écrit un mot, un seul :

Vis

Sans rien dire, les lèvres pincées, elle pressa la lettre contre son cœur et les larmes dévalèrent de nouveau ses joues tandis qu'elle pleurait son amour mort.