Pralognan

Paradis au milieu des Alpes

Réveille, de son vent, et happe

Aucun ne résiste à tes charmes

Lorsqu'on te quitte, tant de larmes

Ô, terre de rires et de chutes,

Gare, sur tes pistes, aux bûtes

Neige en hiver, soleil l'été

Au ski ou à la randonnée

Nul ne pourra te surpasser