PROLOGUE :

Monde Magique, Hôpital de la Nouvelle-Paris, an 414 (2044) :

Alphard restait immobile, incapable de laisser ses yeux dériver de son corps. Il avait l'impression d'étouffer, sa gorge bloquée l'empêchant de respirer. Ceci ne... pouvait arriver. Ça ne pouvait pas arriver.

Il pleura.

Il sanglota de désespoir.

Il hurla sa peine.

Il avait l'impression… qu'une part de lui manquait. Le pire dans cette vérité était qu'elle n'était pas que métaphorique : une part de lui manquait réellement. Sa Nera, son âme-sœur. Son autre moitié.

Alphard remarqua à peine la main de l'infirmière posée sur son épaule tandis qu'il s'accrochait à sa Nera, sa chaleur étant le seul ancrage qu'il avait à la raison tandis qu'il pleurait dans ses cheveux argentés. Cela ne pouvait point arriver, elle ne pouvait pas mourir !

'M. Mockingbird, vous devez accomplir les rituels elfiques si tel est votre souhait.'

Les yeux d'Alphard s'ouvrirent brusquement. Les rituels. C'est vrai. Il fit face à sa Nera et, se concentrant sur l'intention, il murmura dans sa langue natale, 'Through the body, the mind reigns. Through the mind, the soul exists. Through our bond, death will be defeated. Without Death, our souls will merge.'

Alphard aurait pu juré qu'il avait sentit sa Nera sourire face à lui.

Note de l'auteur :

Cela a beau être un début assez... triste, dirons-nous, sachez que la suite est, si ce n'est gaie, tout du moins plus joyeuse. J'espère que ces quelques mots vous auront plu ! Je posterais le Chapitre I "Elhir'n" la semaine prochaine.

Petite précision : je n'ai pas encore fini d'écrire l'histoire mais étant donné que je n'ai jamais laissé une histoire en suspens jusqu'à présent, je suis assez confiante. Sinon sachez que j'ai déjà écrit les IV premiers chapitres et que le V est en cours d'écriture. Passez de bonnes fêtes !